Changsha, le bout de la montagne


Après notre visite au Tao Gong Temple nous partons avec Maître Ma pour aller voir "son domaine", le temple où il a pratiqué le Tao pendant trois ans qui se trouve dans la montagne Yue lu Shan, le bout de la montagne sacrée. Le temple est Yunlu Gong : le temple du bout des nuages...云麓宫
Temple dédié aux arts martiaux, wu chu, qigong, sabre, etc
Le temple de Yunlu est situé sur la partie sud de la montagne Yuelu. Il fut construit en 1478. En 1944, le temple fut bombardé par les avions japonais avec la ville de Changsha et fut reconstruit deux ans plus tard par des prêtres taoïstes Wu Yunkai et Wu Monghai. En 1966, Mao lance la révolution culturelle et les gardes rouges détruisent le temple. Le gouvernement local le rouvre et le rénove en 1976. 
Accueil au temple du bout des nuages, dans la forêt
Maitre Ma va nous guider dans son temple
 Il y a plus de mille ans ce lieu était le plus grand centre d'études de la Chine
et Mao y a fait des études. Il fait partie du patrimoine mondial de l'humanité.
la belle Guanyin Reine de la Vertu, est là également, assise sur un lotus
et tenant une branche de saule, accompagnée à ses pieds de son premier assistant :
Chancai et de son assistante : Longnu
Le temple est dédié aux Trois Purs. On distingue sur la table devant, le tube de
bambou avec les baguettes pour la divination comme de partout.
Après notre visite Maître Ma nous prépare le thé et nous offre des fruits tout en nous donnant des explications sur sa vie, comment il a choisi de devenir un prêtre taoïste, et d'autres informations comme : sur quels critères construit-on un temple taoïste ? Ce sont des lieux où les immortels ont pratiqué le Tao ou bien un prêtre fait un rêve qu'un immortel lui demande de construire un temple sur tel lieu. Un prêtre peut aussi venir habiter dans un temple où il a été emmené en rêve par un immortel comme pour Maître Wang à Weibaoshan. Le taoïsme est plein de magie, de talismans et d'histoires merveilleuses et nous nous régalons à écouter tous ces récits fabuleux !
pastèque, banane, et délicieux thé vert, comme d'habitude !
et en face de la terrasse, de l'autre côté de la rivière, la ville, incroyable,
hérissée de gratte-ciels
Nous redescendons de notre montagne pour retrouver la ville et sa circulation afin d'aller à la gare prendre le TGV et partir sur Hengshan, petit trajet d'une demi-heure, à 300 à l'heure...

la gare de Changsha
la vitesse est affichée en permanence


Posts les plus consultés de ce blog

Kunming (Yunnan) : modernité et traditions

Comment ça commence...

Le temple de Zhen Qing Guan : l'imprimerie