Le Qi-Gong Mystérieux de la Grande Ourse

La pratique de la Grande Ourse nous est transmise par Maitre WANG MING QUAN.  Son propre Maitre LIU YUAN TONG directeur de la montagne de WEI BAO SHAN dans le YUNNAN est venu nous saluer puis a été appelé à d'autres activités dans la vallée.
Le “Yang Sheng Gong mystérieux de la Grande Ourse” a été créé en 1644 par une femme Immortelle Nusiniang dans la région du Sichuan dans la montagne Ming Shan à côté de Dujiangyan et transmis oralement jusqu’à la 7e génération, moment où He Xiang Shi l’a rédigé. . Ming Shan Wuji : la porte (Wuji) de la montagne (Mingshan) a donc créé cette branche de transmission qui s'est poursuivie par He Xiang Qi puis Xang Gong Qin et ensuite à Zhang Zhi Guo, Liu Yuan Tong et Maitre Wang Ming Quan. (merci d'apporter des corrections si nécessaire !)

Maître Wang est la 13e génération dans la transmission et il arrive à Weibaoshan en 2003. Il nous raconte qu'en rêve, tous les soirs un Immortel venait pour l'emmener pratiquer dans une montagne. Un jour, en se promenant, il reconnait la montagne où il pratiquait en rêve et vient donc s'y installer.

Il s'agit d'une pratique travaillant les méridiens curieux et les aspects de l'alchimie interne taoïste.
Ce Qi gong se pratique face à l’Est et comporte 4 niveaux.
Les deux premiers nous mettent en relation avec le Soleil, la Lune, les étoiles, la Grande Ourse et les éléments de la nature pour construire un niveau alchimique augmentant les vibrations du corps subtil et favorisant les perceptions comme l’intuition.
La pratique se complète par l’alchimie interne grâce à la méditation effectuée le soir. “Le matin, on cueille les énergies montantes, le soir, on travaille ce que l’on a récolté.”

L'enchaînement de la première partie consiste en :
la présentation, tenir la pipa, la branche de saule se penche vers la terre, installer le chaudron et cultiver le cinabre (les 9 respirations), les cinq coeurs se tournent vers la terre, chercher la perle au fond de la mer, tenir les rênes du cheval céleste, les six sons, ouvrir la fenêtre pour admirer la lune, le grand oiseau ouvre ses ailes, chercher la perle dans la mer, la grue blanche s'envole vers le ciel, fermeture avec les dix mille lotus qui protègent le coeur.
Celles et ceux qui connaissent la forme s'y retrouveront !

Maitre Wang nous a initié à la méditation de la Grande Ourse une fois la forme du qigong bien assimilée.
Les six sons pratiqués sont :
Hui qui correspond au poumon (métal), prononciation à la française : rouè
Xu au foie (bois), prononciation : chu
Ke au coeur (feu), prononciation : ke
Xi qui correspond au triple réchauffeur, prononciation : shi
Chui au rein (eau), prononciation : tchouei
Hu à la rate (terre), prononciation : rou


 Comme dit Maitre Wang, les résultats viennent de la persévérance dans la pratique. Nous nous nourrissons tous les jours, le qigong c'est pareil, il faut s'en nourrir tous les jours de l'année.

Vous pouvez également avoir des informations complémentaires sur ce site (pub gratuite !) :
http://www.qigong.lu/qi_gong_liu_dong.htm


Sinon, c'est quoi la Grande Ourse ?

C’est un ensemble d’étoiles, faciles à repérer dans la nuit et que pratiquement tout le monde connait car les sept étoiles les plus brillantes dessinent une casserole ou un chariot. Cet ensemble compte, en tout, une centaine d’étoiles. En les reliant par des traits, les astronomes de l’Antiquité voyaient la silhouette d’un ours. Ce nom vient d’une légende grecque : Callisto, transformée en ourse, a été placée dans le ciel par Zeus. Ce groupe d’étoiles s’appelle une constellation, comme la constellation du Serpent ou du Cygne. Elle fait partie des 48 constellations identifiées par Ptolémée.
En Europe, la Grande Ourse est visible toute l'année, à toutes les heures de la nuit. Elle ne se couche jamais ! Elle semble tourner autour de l’étoile polaire, comme tout le ciel étoilé, mais c’est la Terre qui tourne sur elle-même. A la mi-septembre, la Grande Ourse est au nord. A la mi-mars, elle est haute dans le ciel.
L'ours se dit arctos en grec, d'où le nom de cercle arctique qu'on donnait au cercle des étoiles circumpolaires toujours visibles (l'astronome Geminos assignait comme limite à ce cercle, « le pied de devant de la Grande Ourse »), et le terme Arctique qui désigne la région entourant le pôle Nord de la Terre.
Constellation de la Grande Ourse (Wikipédia)

Posts les plus consultés de ce blog

Kunming (Yunnan) : modernité et traditions

Comment ça commence...

Le temple de Zhen Qing Guan : l'imprimerie