Le temple de Zhen Qing Guan : l'imprimerie

Nous faisons nos dévotions au dieu de la Fortune, il est toujours bon de vénérer ces dieux là, nous en profitons pour saluer les divinités proches, brûler quelques bâtons d'encens sous le regard bienveillant de l'abbesse de ce temple, une jeune femme très attentionnée pour notre groupe.
T'Shai-Shen est le dieu de la richesse et de la Fortune. Il gouverne un grand nombre de déités secondaires placées sous son autorité. Il a une figure majestueuse et il est habillé de soies exquises.
T'shai-Shen est un dieu tout à fait populaire et adoré par tous.


le dieu de la fortune
Nous passons un peu tous les temples en revue pour aller saluer tout le monde, et en particulier le dieu du tonnerre, bien d'actualité en ce jour de pluie.
temple du dieu du tonnerre
Invités à venir prendre le thé, nous suivons le chemin de la Grande Ourse, indiqué dans le jardin, en prenant soin de ne pas glisser sur les carreaux mouillés.


et les 7 étoiles de la Grande Ourse représentent le corps du dragon qu'on voit se dessiner derrière

Nous allons découvrir l'imprimerie et les incroyables documents qui s'y préparent !
D'abord la salle avec son magnifique sol peint, nous sommes bien chez les taoïstes !

Nous sommes intrigués par un étrange travail que font des disciples très
concentrés et appliqués...
Celui-ci rajoute des écrits à la main, tout cela semble bien mystérieux !
Ces lettres sont en vérité des pétitions envoyées aux divinités, dûment tamponnées
avec des adresses et moults tampons et signatures pour être certains que la missive
soit bien reconnue et adressée à qui de droit. Nous avons eu l'autorisation tout à fait
exceptionnelle de pouvoir prendre ces photos.
C'est une tradition et toutes ces personnes sont en réalité en train de préparer un grand rituel qui a lieu le 17e jour du 4e mois du calendrier lunaire. Il s'agit d'envoyer des lettres de remboursement des dettes souscrites par chaque personne en venant au monde. En naissant, on emprunte un capital de chance et il convient de rembourser ce capital en envoyant aux divinités un minimum de trois lettres par personne. C'est un art magique et toutes ces lettres dûment signées, timbrées, adressées, seront brûlées lors d'un grand rituel et les fumées iront rejoindre les dieux en fonction des adresses... En voyant l'application et le sérieux des disciples, on se rend compte que c'est vraiment important. Et financièrement également car cela aide au fonctionnement du temple.

Nous allons ensuite boire du thé en compagnie de l'abbesse  Zia, de formation taoïste très traditionnelle et du directeur du temple des Huit Immortels de Xian.
Ce temple de Kunming, rénové par le département historique a dû être racheté par les Taoïstes.

la bonne humeur règne dans le salon de thé avec le Directeur du temple de Xian,
Karine et l'abbesse Zia qui dirige le temple de Kunming.
Une charmante hôtesse nous servira sans arrêt thé vert et fruits
Excellent repas végétarien où les plats vont se rajouter sans cesse sur la table tournante !
A la sortie du temple, Karine nous explique la signification de ce grand panneau :
il s'agit des offrandes à faire pour le dieu de la cuisine : 3 bols d'alcool, d'eau sucrée,
de thé, des fruits, des bonbons, de l'encens
nous partons de ce lieu hors du temps pour retrouver notre bus et l'environnement
urbain avant de partir pour les montagnes.


Posts les plus consultés de ce blog

Kunming (Yunnan) : modernité et traditions

Comment ça commence...