三皇殿, Sanhuang Dian.Temple des trois Empereurs, toujours sur Weibaoshan


le panneau explicatif à l'entrée sur le chemin.

l'entrée dans la première partie.
Ce temple dédié aux trois premier souverains mythologiques de Chine :


Fuxi : souverain mythique qui selon la tradition vécut de moins 2953 à moins 2838. Les Chinois lui doivent l'invention de la cithare, du filet de pêche, des 8 trigrammes et des 64 hexagrammes. Il forme un couple avec sa sœur Nuwa.

Nuwa (女娲 ; / : 女媧 ; pinyin : nǚwā, aussi transcrit Nügua) est un personnage de la mythologie chinoise dont l’origine remonte à l’antiquité. Déesse créatrice, elle a façonné les premiers hommes avec de la glaise, leur a donné le pouvoir de procréer, a réparé le ciel brisé. On lui prête souvent un corps de serpent. Elle forme un couple avec son frère Fuxi. À partir des Tang, ils sont présentés comme les inventeurs des rites du mariage, dont elle est la patronne. Elle est également donneuse d’enfants.


Shennong ou Shen Nong (c.t. : 神農 c.s. : 神农 (le Divin Laboureur)  (-2820/-2798). :  est un héros civilisateur de la mythologie chinoise, l’un des trois Augustes. On lui prête l’invention de la houe, de l’araire et du champ, de la culture des cinq aliments de base (attribuée aussi à Huangdi), la découverte du thé et des vertus médicinales des plantes. Le sens de son nom, "agriculteur divin", lui a permis de devenir un dieu jouissant d’une certaine importance dans la société agricole. Il est aussi le patron des pharmaciens et des médecins.


Huangdi (l’empereur Jaune), ancêtre des Han et considéré comme premier empereur de Chine et de la médecine chinoise. L'Empereur Jaune (黄帝 Huáng Dì) est selon la tradition chinoise un souverain civilisateur de la haute antiquité qui aurait régné (à un an près) de 2697 à 2597 av. J.-C.

Divinisé, il est resté un dieu et un immortel taoïste. Il est considéré comme le père de la civilisation chinoise, particulièrement à partir du XIXe siècle où la définition de la nation chinoise fait l’objet de nombreux débats


Selon le Shiji, (Mémoires historiques écrits de -109 à -91 par l'historien chinois Sima Qian. Cet ouvrage couvre l'histoire chinoise de l'époque mythique de l'Empereur Jaune jusqu'à l'époque où a vécu son auteur), lorsque l'empereur accomplit le sacrifice impérial au mont Tai, (c'est le Mont de l'Est, associé à l'aurore, à la naissance et au renouveau et la plus vénérée des cinq montagnes sacrées).  deux dragons jaunes apparurent, signifiant son lien avec la terre. Dans la version du groupe des Cinq empereurs où chacun est associé à un orient, Huangdi représente le centre, comme la terre et la couleur jaune.


Ceci est une reproduction photographique fidèle d'une œuvre d'art originale en deux dimensions.
L'œuvre d'art elle-même est dans le domaine public
la seconde cours du monastère
Sur le fronton dans la seconde cour : Wan wu zong
L’ancêtre des 10 000 êtres


Dans la deuxième cours, un peu plus reculée, la surprise de voir les statues... dans un style plutôt "préhistorique" !
les trois empereurs en "tenue de camouflage" !


Les statues de Nuwa et son frère et mari Fuxi

beau et grand YinYang peint derrière le portail
sur la porte d'entrée...

Posts les plus consultés de ce blog

Kunming (Yunnan) : modernité et traditions

Comment ça commence...

Le temple de Zhen Qing Guan : l'imprimerie